Dans la même rubrique :
Les fonts baptismaux de l’église de Soyécourt
Le bois des Satyres
Le monument aux morts de Soyécourt
Le Bois de Wallieux

Thèmes abordés :

Aménagement
Rue du Tour de Ville
Rue du Cimetière
Rue de Wallieux
L’arrondissement soigne son look
La commune se fait une fleur
Rue Neuve
Etude de l’aménagement de l’ensemble du village de Soyécourt
Rue Marcaille
Rue du Château
Rue du Bois
Attention travaux !

Personnages
De Soyécourt à Wittenberg ou l’invasion et la captivité
Récit de Mme Quélin sur l’évacuation de Soyécourt en 1940
Une salle Bernard Maille
Un Grand Veneur de Louis XIV
La vie du village en 1904

Religieux
Soyécourt soigne son environnement
Sous le signe de la fraternité
Ancienne notice historique sur le village

Auteur :

Denis Robit
Ancien Maire adjoint honoraire
Ancien chef de corps du CPI


La pierre tombale de l’abbé Dignocourt remise en valeur

La tombe de l’abbé Dignocourt, curé de Soyécourt au cours des années 1840 à 1875, qui se trouvait à l’entrée de l’ancienne église détruite au cours de la guerre 1914-1918 et qui fut conservée en l’état à l’époque de la reconstruction du nouvel édifice, a été remise en valeur.

Ce prêtre de l’époque qui avait été chahuté par certains de ses paroissiens avait émis le vœux d’être enterré à l’entrée de l’église afin que ses derniers passent sur sa tombe en entrant (il paraît même que certains enjambaient la dalle en entrant pour ne pas passer sur la tombe).

Cette pierre tombale est visible sur le parvis de l’église de Soyécourt.

JPEG - 85.3 ko
Copie Etat civil de 1875
Etat civil reconstitué en 1943
JPEG - 15.6 ko

Sur le recensement de 1871, l’indication Dignocourt Théophile est portée avec sa soeur, Héleine, 60 ans à l’époque, vivant avec lui.


Mise en ligne : dimanche 30 octobre 2005, par Denis Robit


Forum de l'article