Dans la même rubrique :
Venez participer au Circuit Découverte du dimanche 17 septembre 2006
Un merveilleux dimanche de fête 2009 (archive)
Téléthon 2005 (archive)
Arbre de Noël 2010
Commémoration au Monument aux Morts (archive)
Les chevaux vedettes de la ducasse de Soyécourt en 2005 (archive)
Fête locale les 2 et 3 juillet 2005 (archive)
Commémoration du 11 novembre 2005 (archive)
Conseil Municipal de Soyécourt
La Fête de Soyécourt le 30 juin et 1er juillet 2007 (archive)

Thèmes abordés :

Fêtes
Un dimanche en fête
Le quatriéme rassemblement, même le soleil était présent ! Un échantillon des photos du site B.B.S et un échantillon de la veille !
Soyécourt dans le bulletin "Matra Passion"
Un baptême réussi !
Le Club des Belles Bielles fête sa naissance

Presse
Bienvenue sur Soyecourt.com
L’arrondissement soigne son look
Arbolesco en représentation à Soyécourt
Soyécourt, village fleuri 2010
Le Cresson de Soyécourt
Journée détente et pétanque
11 Novembre : commémoration réussie
La saison cycliste a bien démarré à Soyécourt
Les seniors autour de la table
Soyez bon, soyez court, les chicons de Soyécourt


La fête locale 2006 a fait un tabac (archive)
Des éleveurs de chevaux, une réderie, des vieilles auto et des fans de reconstitutions historiques : les visiteurs avaient vraiment l’embarras du choix, tant les pôles d’intérêts étaient multiples.

Placée sous le signe du cheval, la fête locale du dimanche 2 juillet 2006 a été couronnée de succès. Cette année encore, une trentaine d’éleveurs équins de Picardie et Nord-Pas-de-Calais se sont installés à Soyécourt ainsi qu’une vingtaine d’attelages et environ 90 chevaux, poneys, ânes de toutes races.

JPEG - 38.4 ko
Les adolescents du centre équestre du Bocage de Flesselles ont pratiqué le pony-games

Toute la journée, les spectateurs ont pu assister à des démonstrations d’attelages, des expositions de chevaux et des spectacles équestres. « J’ai commencé par avoir un poney shetland puis la passion m’a prise et je me suis lancé dans l’élevage du cheval de race halflinger, une race originaire du Tyrol autrichien réputée pour sa douceur envers les enfants », déclare Pierre Lestoquoy, éleveur à Honnecourt-sur-Escaut (59).

Naturellement, les Haras de la Chesnaie de Hardecourt-au-Bois, passés maîtres dans les démonstrations de style western étaient encore présents sur le terrain où ils ont offert des exhibitions de grande qualité. Hubert Wynands, président du gîte équestre du Val d’Omignon à Tréfon (02) avait la lourde charge de juger les attelages, sur leur esthétique ainsi que sur la maniabilité remarquée au cours de passage autours de plots…

L’un des clous de la journée fut la démonstration d’éthologie présentée par yves Richard des écuries de Mortefontaine (60). « Notre science consite à étudier le comportement du cheval dans son milieu naturel. Nous inculquons à l’humain le langage du cheval afin d’établir avec lui, qu’il soit au sol ou monté une relation intime ». Yves Richard, seul éthologue agréé par la fédération équestre dans le Nord de la France dirige une grosse écurie de loisirs où actuellement 35 chevaux et 15 poneys sont en pension.

Avec les « Fils de Balyn » ce sont des étudiants et éducateurs passionnés d’histoire ancienne qui ont monté leur association de reconstitution historique. « Nous sommes très intéressés par les reconstitutions évoquant les débuts de la guerre de Cent Ans ainsi que l’époque des mercenaires du XIVe siècle, l’époque des pourfendeurs de Godons (Anglais) » déclare le comte Eudes de Vermandois, porte-parole du groupe de 25 personnes qui recrute en permanence les personnes qui souhaitent développer la culture médiévale dans l’Est de la Somme.

Enfin, une réderie ainsi que des promenades en charrettes tirées par ânes et poneys, proposées par Jean-Pierre Beauvais de l’association équestre de Péronne-Bussus ont fait la joie des petits et des grands.

Une Escalibur de 1960 en vedette

Grâce à l’association des Belles Bielles de Soyécourt et à des collectionneurs, cent trente véhicules anciens étaient de la fête. Quelques petits veinards ont même pu monter à bord de certaines pour une petite balade dans le val de Somme.

JPEG - 46.2 ko
L’Escalibur américaine de 1960 a transporté Geneviève de Fontenay au mariage d’Elodie Gossuin

L’ASQBA ou Association saint-quentinoise de la belle auto présentait une Escalibur américaine de 1960 qui eut l’honneur de transporter, samedi 1er juiller 2006, Geneviève de Fonteney et la reine de Picardie 2005 jusqu’à Compiègne pour le mariage d’Elodie Gossuin.

A signaler que le concours d’élégance a été remporté par Benoît Masse de Caulières, propriétaire d’une Peugeot 403 de 1963, et c’est Alex Del Fabro, de Dompierre-Becquincourt qui a gagnéla 2CV de 1978 mise en jeu à la tombola du rassemblement.

Article du Courrier Picard du jeudi 6 juillet 2006


Mise en ligne : lundi 10 juillet 2006


Forum de l'article