Dans la même rubrique :
De Soyécourt à Wittenberg ou l’invasion et la captivité
Ancienne notice historique sur le village
C’était le vendredi 1er septembre 1944
Le Menhir de Soyécourt
Notice Géographique et Historique sur Soyécourt en 1899
Soyécourt dessiné par Cassini
Récit de Mme Quélin sur l’évacuation de Soyécourt en 1940
Les « Cheveux Blancs » de 1972
Un Grand Veneur de Louis XIV

Thèmes abordés :

Personnages
Le monument aux morts de Soyécourt
La pierre tombale de l’abbé Dignocourt remise en valeur
Une salle Bernard Maille

Religieux
Les fonts baptismaux de l’église de Soyécourt
Soyécourt soigne son environnement
Sous le signe de la fraternité


La vie du village en 1904
La vie paroissiale et la vie civile de Soyécourt il y a 100 ans

Vie paroissiale en 1904

Administration paroissiale

Elle a à sa tête le curé, actuellement l’Abbé Trimbalet, qui exerce son ministère à Soyécourt depuis 1894. Il est aidé par le Conseil de Fabrique qui est ainsi composé : le maire membre de droit comme le curé et MM. Alfred Cavel, président dudit conseil ; Léopold Boitel trésorier ; Philémon Portebois, président du bureau ; Joseph Cavel, secrétaire, et Jules Hatté.

Calendrier spécial

Il comprend la fête patronale qui a lieu le 30 juin ; la fête du village qui a lieu le premier dimanche de juillet ; la fête de l’Adoration perpétuelle qui a lieu le 12 décembre.

Œuvres

Deux œuvres principales sont établies et fonctionnent régulièrement :
 1° L’Œuvre de Saint-François de Sales, avec 110 associés qui paient une légère cotisation annuelle ; reçoivent chaque mois le bulletin de l’œuvre ; et ont une messe célébrée pour eux, chaque année, le 29 janvier, jour de la fête de Saint-François de Sales, patron de l’œuvre. A cette messe on recommande spécialement les associés décédés au cours de l’année. L’œuvre fonctionne sous la direction du curé, assisté de plusieurs zélatrices qui provoquent adhésions nouvelles, recueillent les cotisations et assurent la circulation régulière du bulletin mensuel.
 2° L’Œuvre de l’Adoration mensuelle du Sacré-Cœur, avec 50 adhérents. Ceux-ci s’engagent à faire chaque mois, au moins une heure d’adoration à l’église, en union avec les adorateurs de Montmartre. Pour faciliter cette adoration, une messe est dite chaque premier vendredi du mois devant le Saint-Sacrement exposé. Cette messe est suivie d’une instruction et de la bénédiction du Saint-Sacrement. On recommande spécialement à cette messe les associés décédés au cours du mois précédent. Le premier dimanche de chaque mois un salut solennel du Sacré-Cœur réunit les associés pour faire œuvre de réparation. On lit l’amende honorable au Sacré-Cœur.

Sacrements

Baptême

Ont reçu le sacrement de baptême :
 Le 7 février 1904, Lucie-Marie-Marthe Persent, née le 29 décembre 1903 ; parrain : Camille Persent ; marraine Marguerite Gouhiez.
 Le 29 mai 1904, Emile-Gustave-Alfred Fontaine, né le 21 avril 1904 ; parrain : Georges Fontaine ; marraine : Marthe Fressier.
 Le 12 juin 1904, Marie-Jeanne-Gabrielle Boitel, née le 22 mai 1904 ; parrain : François Feuillette ; marraine : Jeanne Gaudefroy.
 Le 17 juillet 1904, Marie-Fernande-Jeanne Sallé, née le 24 juin 1904 ; parrain : Anatole Baudelot ; marraine : Louise Sallé.

Eucharistie

Le jour de la Sainte-Trinité, 29 mai, a eu lieu la cérémonie solennelle des premières communions. Ont pris part à cette cérémonie :
 Garçons :

  • Camille Persent ;
  • Ulysse Cavel ;
  • Georges Fontaine ;
  • Alcindor Persent ;
  • Paul Cassel ;
  • Raymond Delamoire.

 Filles :

  • Paule Boitel ;
  • Marie Gossart ;
  • Elise Piot ;
  • Alice Demarquay ;
  • Julie Dournel.

Mariages

Ont reçu le sacrement de mariage :
 Le 13 février 1904, Fernand Sallé et Amédéa Poussin.
 Le 26 mars 1904, Remi Persent et Rosa Lupart.
 Le 18 mai 1904, Arsène Boquet et Marthe Cavel.

Inhumations

Ont reçu les honneurs de la sépulture religieuse :
 Le 4 janvier 1904 : Claire Cavel, 23 ans.
 Le 15 avril 1904 : Anna Poiré, 55 ans.
 Le 9 mai 1904 : Sylvain Douay, 64 ans.
 Le 10 septembre 1904 : Gérardine Boitel, 83 ans.
 Le 29 septembre 1904 : Arthur Boulanger, 59 ans.
 Le 30 septembre 1904 : Clare Tassart, 89 ans.

Libéralités

M. Arthur Boulanger, décédé le 26 septembre, laisse par testament : Une somme de 1.000 francs à la Fabrique de l’église. Une somme de 2.500 francs au Bureau de bienfaisance.

Vie civile en 1904

Le 20 janvier avaient lieu à Chaulnes les opérations du tirage au sort. Ont été appelés à y prendre part : Paulin Boitel et Renaud Etévé.

Le 1er mai les électeurs étaient convoqués pour le renouvellement du conseil municipal. Au premier tour de scrutin 9 conseillers sortants furent réélus ; ce sont :
 M. Odon Levert,
 M. Alfred Cavel,
 M. Charles Fournier,
 M. Belfort Hatté,
 M. Abel Portebois,
 M. Philémon Portebois,
 M. Aimé Boitel,
 M. Auguste Moilet,
 M. Joseph Cavel.

Le 8 mai le second tour de scrutin faisait entrer au conseil M. Arthur Boulanger.

Le 16 mai le conseil se réunissait pour élire le maire et l’adjoint. M. Fournier, qui avait occupé pendant 33 années consécutives, avec un grand esprit de modération la première charge de la commune, se vit renouveler comme de coutume le mandat de maire de Soyécourt. Mais vu son âge, il ne crut pas pouvoir continuer de donner utilement son dévouement au bien de la commune. Il voulut rester simple membre du conseil. Les voix se portèrent alors sur M. Arthur Boulanger qui fut déclaré maire, et sur M. Alfred Cavel qui fut déclaré adjoint.

Le 26 septembre, la mort prématurée de M. Arthur Boulanger rendait de nouveau vacante la charge du maire, et nécessitait l’élection d’un nouveau membre du conseil ; le dit conseil devant être au complet pour l’élection du maire.

Cette élection complémentaire avait lieu le 30 octobre et faisait entrer au conseil M. Alfred Thouret.

Le 13 novembre le conseil élisait maire à l’unanimité M. Alfred Cavel ; le 27, M. Odon Levert était nommé adjoint.

Le greffier de mairie est M. Gustave Horquion, instituteur.

Bureau de Bienfaisance

Il est ainsi composé :
 Président : le Maire
 Membres : M. Alfred Cavel, M. Charles Fournier, M. Pascal Thouret, M. Belfort Hatté, M. Joseph Cavel, M. Achille Levert.

Travaux communaux

Parmi les travaux exécutés en 1904, il en est un que son importance nous oblige à relater. Il s’agit de l’agrandissement de la mare principale et de la captation des eaux de l’église pour les envoyer à ladite mare. Ce travail était en projet depuis plusieurs années et n’aboutissait pas à cause des réelles difficultés qu’il soulevait. Enfin cette année, grâce à l’énergique et intelligente initiative de M. Boulanger, les difficultés ont été aplanies et le travail exécuté à l’entière satisfaction de toute la population. M. Boulanger a voulu compléter son œuvre en faisant don d’une pompe fixe auprès de cette mare pour la plus grande commodité des cultivateurs.

Plusieurs autres projets d’embellissement ou d’amélioration s’élaboraient dans l’esprit de M. Boulanger. Et il était homme à les mener à bien. Mais l’homme propose et Dieu dispose. La mort est venue, anéantissant tout cela. Si peu de temps que M. Boulanger ait passé à la tête de la commune, ce fût assez pour le faire apprécier comme administrateur. Le concours unanime des habitants à ses funérailles a montré qu’ils comprenaient l’immense perte que faisait la commune.

Nous terminons ces quelques notes sur Soyécourt par quelques indications qu’il peut être utile de donner

Soyécourt a une étendue de 516 hectares. Il relève d’Estrées-Deniécourt pour la poste et le télégraphe, de Chaulnes pour la justice de paix, la perception, l’enregistrement et le chemin de fer.

Professions diverses

 Boulanger : Dournel
 Bourrelier : Souplis
 Cafetiers-épiciers : Basset, Bourdon, Hatté
 Charbons : Cassel
 Couturières : Houssart, Hatté, Mail
 Cultivateurs : Cavel A., Cavel J., Cavel F., Vasset, Thouret, Fournier, Gouhier, Levert, Moilet A., Moilet J., Moilet F., Billiard, Boitel E., Douay, Levert A., Levert O., Boitel L., Portebois A.
 Maçon : Mail (NDLR : Comme écrit dans le texte d’origine)
 Maréchal : Lepère
 Menuisiers : Basset, Boitel, Commun
 Modiste : Léger
 Tabacs : Souplis

Extrait d’un livre sur le canton dont les origines sont encore inconnues. Nous effectuons des recherches.


Mise en ligne : vendredi 27 août 2004


Forum de l'article

  • > La vie du village en 1904
    3 juillet 2005
    L’abbé TRIMBALET fût aumonier au camp de WITTENBERG. JE SOUHAITERAIS CONSULTER SES MEMOIRES "DE SOYECOURT A WITTENBERG". YVERT & TELLIER 1916. Pouvez vous m’aider à ce sujet ? Par avence merci.
    • > De Soyécourt à Wittenberg
      24 août 2005, par Denis Robit
      Un prochain article sera dédié au livre de Monsieur l’Abbé Trimbalet "De Soyécourt à Wittenberg ou l’invasion & la captivité". N’hésitez pas à prendre contact sur le sujet avec Denis Robit.